Site officiel | Maison de la Céramique du pays de Dieulefit | Boutique : Monographie

Boutique : Monographie

  • Pour un Charles HAIR

    Pour un Charles HAIR

    Auteur : Michel CEGARRA

    Est-il possible de parler de l’œuvre d’un céramiste au plus juste de sa vérité? Les mots peuvent-ils dire la fluidité d’un travail, le jeu d’une expérience sans cesse renouvelée, la beauté d’une pièce au sortir du four? Et surtout, quelle langue pourrait convenir à cet exercice où c’est finalement notre vie elle-même qui se trouve liée à notre amour de la céramique. Michel Cegarra, professeur d’arts plastiques à l’université de Lille III s’est rendu chez Charles Hair, céramiste potier installé à Thizay, près de Saumur, pour tenter de répondre à ces questions. C’est ici davantage la parole d’un amateur que celle d’un spécialiste, et cela était à l’évidence attendu. L’exposition proposée à Charles Hair par la Compagnie de la Chine et des Indes à Paris marque sans doute un moment privilégié dans le parcours de cet artiste. Plus d’une centaine de céramiques réalisées à cette occasion entre 2006 et 2007 ont été photographiées dans l’atelier de l’artiste dont la photographe Gaëtane Fiona Girard a saisi l’atmosphère particulière de cette période de création intense.

    19.50 €
  • Catherine VANIER, la matière du décor

    Catherine VANIER, la matière du décor

    Catherine Vanier, née en 1943, est une figure essentielle de la poterie européenne. Bien préparée auprès de l’enseignant et céramiste suisse Philippe Lambercy, elle s’est frayé un chemin très personnel dans le contexte du renouveau de la poterie vernissée. Renonçant au barolet au profit de ses pinceaux elle orne ses pièces en virtuose de l’équilibre et de la juste tension entre densité et graphisme aérien. Fascinée par la céramique de l’Asie centrale, terre de ses lointains ancêtres, elle a récemment mis au point une matière blanche satinée qui reçoit bien son décor. Dans sa palette modifiée, domine maintenant un brun foncé chaleureux qu’éclairent quelques touches légères de bleu ou de vert. Loin de toute tradition populaire, ses décors, jamais descriptifs, sont traversés par le souvenir des signes de force et de grâce que ses yeux émerveillés ont recueillis dans la nature.

    19.50 €
  • Yoland CAZENOVE, Reflets Métalliques

    Yoland CAZENOVE, Reflets Métalliques

    Yoland Cazenove (1914-2009) laisse plus de soixante années d’une création singulière, inimitable. En 1945, depuis son village situé dans la France profonde, il devient sociétaire du Salon des Artistes français. Peu après, il quitte le Lot-et-Garonne pour l’Orléanais et s’engage en autodidacte dans le métier de céramiste. Son talent artistique et sa profonde culture imprègnent toute son oeuvre constituée de pièces uniques modelées, émaillées, le plus souvent décorées. Les terres cuites du début, tôt, cèdent la place aux grès dont les parois sont parfois très minces. Plus tard, Yoland Cazenove pratique le raku et développe un goût exacerbé pour les reflets métalliques qui l’emportent dans le feu de leurs lumières colorées. Son œuvre en rupture avec l’art officiel se distingue par une sensibilité subtile plutôt que par de grandes recettes. Longtemps restée confidentielle, elle est maintenant connue et capte d’autant plus l’attention que l’inspiration et les méthodes de travail s’organisaient en prise directe sur la campagne. Certains y voient un artiste du passé, d’autres veulent se rapprocher de ses méthodes paradoxalement simples et sophistiquées.

    19.50 €
  • Gustavo PEREZ, Rencontre avec la porcelaine de Sèvres

    Gustavo PEREZ, Rencontre avec la porcelaine de Sèvres

    Depuis son séjour à Breda aux Pays-Bas en 1980 puis en 1997 à Shigaraki au Japon, Gustavo Pérez avait gardé le désir de tra­vailler la porcelaine et l’invi­tation à la Manufacture nationale de Sèvres en 2006 a concrétisé un rêve secret. Au cours de brèves périodes et sur une durée de trois années, il a réalisé une cinquantaine de dessins, choisissant pour support trois formes appartenant au répertoire de la manu­facture dont le plat Diane. Cette tech­nique personnelle d’in­cisions – qu’il avait délaissée – a permis une approche inno­vante au sein des ateliers, suscitant de nouvelles ma­nières de faire, dans une dynamique réciproque. Né en 1950 à Mexico, Gustavo Pérez, également re­connu internationalement, reçoit cette année l’hommage d’une exposition rétros­pective à Oaxaca, pour quarante ans d’une carrière consacrée au grès. Son parcours s’est enrichi de nombreux séjours à l’étran­­­ger, servi par son aisance à parler plusieurs langues. Il partage actuellement son temps entre son atelier de Zoncuantla au Mexique et celui de Brigitte Pénicaud en France, où il aborde le four à bois mais privilégie toujours le travail au tour.

    19.50 €
  • Marc UZAN, Formes et Couleurs

    Marc UZAN, Formes et Couleurs

    Marc Uzan revendique une formation d’autodidacte qui répond à son goût d’indépendance. Il a longtemps résidé à l’étranger, réinstallant son atelier au Vénézuela, au Brésil et en Suisse. Puis, en 1995 « plein d’usage et raison », il est revenu vivre son art en pays sarthois. Son intérêt pour le mythique « sang de bœuf » l’a amené à inventorier les nuances infinies que peut produire le rouge de cuivre, à en maîtriser la brillance et la matité. Dans un constant dialogue entre forme et couleur, il a patiemment enrichi sa palette, avec dernièrement un jaune satiné rare. Né en 1955, Marc Uzan garde intacte la fascination de sa jeunesse pour le tournage et l’émaillage. Céramiste et chercheur, il crée dans son atelier d’Ardenay-sur-Mérize ses pâtes de grès et de porcelaine et poursuit ses essais d’émaux, selon une méthode personnelle qu’il nous a transmise dans un livre publié en 2002. Depuis la fin des années 1990, parallèlement à des pièces tournées d’une élégante sobriété aux coloris subtils, il expérimente d’autres techni­ques pour inventer des formes plus libres. Fragiles ou massives, elles révèlent une nouvelle facette de sa recherche artistique.

    19.50 €
  • Ursula MORLEY-PRICE, Mouvements

    Ursula MORLEY-PRICE, Mouvements

    Ursula Morley-Price s’est fait connaître dans les années 1980 et 1990 par ses formes ondulantes captant l’image poétique des effets de la brise ou de l’onde. Toujours influencée par la recherche du mouvement, elle s’inspire aussi des décorations japonaises de son enfance ou des collerettes des peintures hollandaises ou flamandes. L’artiste modèle le grès au colombin, l’étirant jusqu’à la finesse du papier, qu’elle revêt d’un émail patiné. Dans la tranquillité de son atelier charentais, elle réalise patiemment des pièces uniques qu’elle expose chez McKenzie Fine Art à New York et à la Galerie Pierre à Paris.

    19.50 €
  • Nili PINCAS, Mémoires ancestrales

    Nili PINCAS, Mémoires ancestrales

    Nili Pincas, née à Tel-Aviv, vient à Paris en 1960. Depuis les années 1980, elle expose très régulièrement des personnages singuliers et universels, portés par ses aspirations d’un monde apaisé. Son regard bleu retient l’essentiel et nous emporte vers le mystérieux et le merveilleux.

    À la fois proches et lointains, ses personnages sont préservés de toute violence, même si s’insinuent quelques monstruosités tenues à distance. Hommes et femmes, jeunes filles, mères et enfants entourés de leurs animaux fétiches, chats et oiseaux, ont le pouvoir poétique de réconciliation. Rien n’entame la détermination de Nili à poursuivre son observation du corps dans des attitudes d’abandon au repos, à la toilette ou à la rêverie.

    Dans son atelier, calme et lumineux, Nili modèle la terre selon ses envies et un rythme de travail régulier. Elle façonne avec minutie les traits de chaque visage, grave et peint les saynètes avec plaisir et patience. Nili puise en elle la capacité d’introspection qu’elle prodigue à ses créatures. Entre réels et imaginaires, leur fraîcheur touche notre âme d’enfant.

    19.50 €
  • Annie FOURMANOIR, Poétiques d'argiles

    Annie FOURMANOIR, Poétiques d'argiles

    Installée boulevard Saint-Jacques, en plein cœur de Paris, Annie Fourmanoir a créé depuis plus de cinquante ans une œuvre personnelle multiforme, marquée par un esprit de recherche et d’indépendance qui l’a menée du contenant à la sculpture. Entre force et finesse, ses grès massifs de grandes dimensions et ses délicats bols de porcelaine révèlent les deux pôles du travail de cette grande céramiste.

    Dans la traversée de son existence, la céramique a été un axe de vie et de vitalité tout autant qu’une recherche esthétique. Le grand plaisir qu’elle a trouvé dans la pratique de cette activité créatrice, elle l’a transmis à ses nombreux élèves. Ils ont bénéficié de sa belle énergie, qui s’exprime autant par le geste, la parole que l’écrit.

    En 1979, elle a publié Comme l’argile dans la main du potier, l’un des rares ouvrages alors disponibles en français sur son métier, nourri de sa double expérience de potière et de pédagogue.

    À 80 ans passés, son regard demeure riche d’interrogations plus que de certitudes et elle continue à enrichir son univers poétique de nouvelles formes vivantes et expressives.

    19.50 €
  • Philippe DUBUC, Compositions Harmnoniques

    Philippe DUBUC, Compositions Harmnoniques

    Philippe Dubuc, né en 1947, découvrit, comme bien d’autres, la poterie dans une maison de jeunes et de la culture alors que le désir de devenir peintre l’habitait depuis l’enfance. Formé pendant trois ans dans l’atelier du Cheval à l’Envers auprès d’Akira Tanimoto, potier japonais venu à Paris, il y enseigne une décennie, avant d’installer son atelier en 1988 en Eure-et-Loir.

    Il se concentre dès lors sur son travail, exposant régulièrement. Captivé par le grès émaillé, il trouve dans le maniement des émaux au pinceau et l’adoption de la paraffine en réserve, une manière qui n’appartient qu’à lui.

    Il joue de superpositions raffinées et complexes qui l’ont conduit d’une écriture calligraphique extrême-orientale à des motifs rythmiques qu’il pose sur des formes construites à la plaque. Ce décor mosaïqué reflète les cultures qu’il aime : chromatisme tibétain ou textiles Kuba. Il s’est forgé une palette de glaçures somptueuses qui comble son envie de peintre. Son œuvre, comme unifiée par sa passion pour toutes les musiques du monde, aboutit à un syncrétisme personnel.

    19.50 €
  • Robert DEBLANDER

    Robert DEBLANDER

    Robert Deblander est l'un des grands céramistes français. Son œuvre novatrice, empreinte de sobriété exigeante, s'est développée au cours de la seconde moitié du XXe siècle, à un moment pionnier de l'art céramique. Artiste complet et figure indépendante, il se distingue par des formes emblématiques de poteries en grès et en porcelaine, une subtile gamme colorée d'émaux monochromes et la modernité de décors graphiques légers et libres, ainsi que par un important ensemble de sculptures abstraites en grès. Après la rétrospective présentée au musée de Céramique de Sèvres en 2001, Robert Deblander est revenu aux formes sculpturales qui l'avaient passionné dans les années 1970, et qu'il avait poursuivies silencieusement, évoluant pour s'affirmer à présent. Des illustrations inédites de céramiques anciennes et récentes complètent cette nouvelle édition.

    39.50 €
  • Pierres Habitées

    Pierres Habitées

    Auteur : Daniel de MONTMOLLIN

    Après Le Secret partagé et Le Jardin du potier, Pierres habitées nous présente quelques-unes des plus belles et des plus récentes réussites de Daniel de Montmollin. Depuis soixante ans, pour frère Daniel, l’expérimentation importe bien davantage que la réussite formelle, ou plutôt celle-ci lui est donnée par surcroît quand le jugement du potier vient consacrer les découvertes du chimiste. Le type de beauté qu’il nous offre n’est pas tant le fruit d’un projet esthétique particulier que la récompense de son travail de découvreur de la matière. Une beauté naturelle, riche de couleurs et de lumières multiples et, du même coup dispensatrice d'une joie qui traverse toute son œuvre écrite.

    39.50 €
  • Claude CHAMPY, Terre Complice

    Claude CHAMPY, Terre Complice

    Ce premier catalogue rétrospectif sur la carrière de Claude Champy (né en 1944) fait écho à l'exposition Claude Champy – Terre complice, organisée à Sèvres – Cité de la céramique. Il retrace le parcours d'un des céramistes français les plus admirés par ses pairs, par les collectionneurs et à l'échelle internationale. Il rend compte aussi de son oeuvre dans sa dimension historique, sa diversité et son inventivité en faisant appel aux principales collections publiques et privées qui l'ont accompagné depuis les années 1970. Plus de 200 pièces majeures, sélectionnées parmi les plus marquantes de son œuvre sont ainsi réunies, faisant apparaître les grandes familles d'objets que Champy a créées, développées ou explorées. Sa jubilation à manipuler la terre et sa chaleur humaine transparaissent dans ces pages qui donnent le goût d'un certain art de vivre.

    39.50 €
  • Jacqueline LERAT

    Jacqueline LERAT

    Ce premier livre sur Jacqueline Lerat (1920-2009) permet, avec l’appui de ses amis, de retracer 70 ans de passion pour l’art et la création céramique. D’abord à La Borne, avec Jean Lerat son mari, elle a su s’approprier les acquis des techniques céramiques, de l’art populaire et des arts décoratifs qui jusqu’avant la guerre de 1940 permettaient à la France d’avoir un rayonnement exceptionnel. Puis à partir des années 1950, ils ont ouvert ensemble de nouveaux champs en explorant toutes les voies de la modernité qui commençait à s’imposer, tout en restant curieux des travaux des autres artistes européens, américains ou japonais. Les personnages, les animaux stylisés, les vases puis des sculptures souvent anthropomorphes ont créé un univers de liberté qui a permis aux générations des céramistes des années 1980 d’envisager des expressions libérées des contraintes de la tradition et de la mode.

    39.50 €
  • Hans COPER

    Hans COPER

    Auteur : Tony BIRKS

    Le livre écrit par Tony Birks en 1983 sur Hans Coper et constamment réédité reste le meilleur ouvrage publié sur cet immense artiste céramiste, né en 1920 en Allemagne et mort en 1981 en Angleterre. Déjà traduit en japonais, la qualité de cette biographie, sensible et sobre, a fortement contribué à sa reconnaissance internationale. L’édition française qui comprend de nouvelles images en couleur, donne avec les puissantes photographies de Jane Coper en noir et blanc une vision plus complète de l’œuvre de Hans Coper, dont l’influence est encore largement méconnue en France.

    49.50 €
  • Lucie RIE

    Lucie RIE

    Auteur : Tony BIRKS

    Lucie Rie (1902-1995) est avec Hans Coper, au premier rang des artistes céramistes du xxe siècle, figures de proue de ce nouvel art céramique qui s’est affranchi de la tradition. Chassée par le nazisme, elle se réfugie, comme lui, en Angleterre, et elle s’installe définitivement dans le petit atelier d’Albion Mews – devenu célèbre – près de Hyde Park à Londres, où elle travaillera de 1939 et jusqu’en 1990. La collaboration entre Lucie Rie et Hans Coper, arrivé en 1946 à Albion Mews, marque le début d’une amitié qui sera cruciale pour l’évolution de l’œuvre de Lucie. Lucie Rie n’a cessé d’innover et d’expérimenter, investiguant avec méthode des formes et des glaçures qui n’appartiennent qu’à elle. Elle produisit de la porcelaine dès 1949 et restera fidèle au tour et au four électrique. Elle réinvente des techniques simples – le sgraffito et le nériage – qu’elle pousse jusqu’à l’excellence. Les pots de Lucie Rie sont une combinaison d’audace et de réserve, de simplicité et de subtilité, un équilibre des contraires dans une forme et une matière en mouvement.

    49.50 €
  • Coffret RIE/COPER

    Coffret RIE/COPER

    A l'occasion de la sortie du livre de Tony Birks sur Lucie Rie, la Revue édite un coffret regroupant les deux livres de Tony Birks, Lucie Rie & Hans Coper.

    99.00 €
  • Sophie Combres, Les Rondes de Sophies

    Sophie Combres, Les Rondes de Sophies

    Élevée dans le culte de la terre, Sophie l'a peu à peu domestiquée, transformant ce matériau en support de son art : peintre du toucher, elle s'emparait des ces formes toujours rondes pour en faire surgir toute une imagerie mystérieuse et fantasque. Elle saisissait son galet et polissait longuement cette terre qu'elle avait "mise à sa main" jusqu'à ce qu'elle soit prête à la caresse.

    30.00 €
  • Grégoire SCALABRE, Frénésie minérale

    Grégoire SCALABRE, Frénésie minérale

    Dès son adolescence, Grégoire Scalabre a trouvé dans la céramique, son mode d’expression salvateur, se lançant des défis par jeu et par nécessité. À 40 ans, il a entamé une carrière déjà jalonnée de manifestes céramiques et marquée par l’ampleur de sa détermination et la fougue de son enthousiasme. Son univers visuel est fait d’éléments formels qu’il capte dans l’architecture urbaine et constructions industrielles, dans les structures organiques ou minérales. Il dessine abondamment, tourne des milliers de petits vases en porcelaine, moule, coule des multitudes de boulons ou d’écrous qu’il assemble, transforme, ne s’interdisant aucune voie, aucune technique. Il passe ainsi de la sculpture au contenant, de l’installation à l’objet pur au gré de ses inspirations. Sa résidence à la Manufacture de Sèvres a révélé un engagement, un talent et une personnalité uniques que la Galerie NeC a constamment encouragés. Sa reconnaissance d’avoir pu acquérir les outils de sa libération se concrétise par le besoin et le plaisir de former d’autres personnes. Il est tout entier dédié à son art.

    19.50 €
  • Gisèle BUTHOD-GARCON, Réminiscence

    Gisèle BUTHOD-GARCON, Réminiscence

    Installée à Saint-Quentin-la-Poterie dans le Gard, Gisèle Buthod-Garçon est une aventurière du raku contemporain. Depuis trente ans, elle en traque les possibilités, ouvrant sans cesse de nouvelles pistes. Elle a ainsi construit une œuvre céramique dont chaque étape porte le germe d’une découverte ultérieure, dans un mouvement allant du contenant à la sculpture. La diversité des avancées successives n’empêche pas la cohérence d’une écriture au fil conducteur toujours identifiable : une palette de gris subtils, du plus laiteux au plus sombre, où se fondent parfois jaunes, verts ou roses, habille et révèle des formes marquées par la présence du corps, dans un accord servant l’intention initiale.

    Amoureuse de l’émail, mais nourrie à la source des arts premiers, Gisèle Buthod-Garçon crée des pièces d’un raffinement sensuel même sur les surfaces brutes. Son dernier travail, présenté au Musée La Piscine de Roubaix, est l’expression d’une sensibilité exigeante qui conjugue ici de façon accomplie ses qualités de présence, de liberté et d’équilibre.

    19.50 €
  • Christine FABRE, Objets rêvés

    Christine FABRE, Objets rêvés

    À l’âge de trente ans, Christine Fabre, originaire de Marseille, se sent potière mais suit désormais avec sa fougue naturelle une voie personnelle d’objets sculptés. Elle développe avec audace son propre vocabulaire plastique, disant avec la terre ce que cachent les mots.

    De la première boîte jusqu’aux grandes urnes actuelles, en passant par les écritoires ou les fauteuils-trônes, Christine Fabre réalise des « objets rêvés », réceptacles de pensées et d’émotions à la fois secrètes et universelles. Une forte charge symbolique les rattache aux cultures archaïques an­ciennes par-delà le temps et l’espace. Ils naissent d’un processus apparenté au « raku » qui, par les chocs thermiques, génère des craquelures, lui offrant une palette de couleurs délica­tement lustrées.

    Très tôt, elle associe l’argile à diverses matières naturelles qu’elle collecte. Et dans les années 2000, toujours encouragée par la Galerie Capazza, Christine Fabre unit terre et bronze, s’impliquant dans la ciselure et la patine, et nous offrant avec la récente série des Canopes, une œuvre méditative.

    19.50 €
  • Agnès HIS, De la matière à l'espace

    Agnès HIS, De la matière à l'espace

    Terrienne et presque « vulcanique » à ses débuts dans les années 1980 quand elle est encore imprégnée du métal et de la cendre des cuissons raku, la céramique d’Agnès His, alors non dépourvue de rondeurs et souvent flamboyante, a pris de l’élan, s’est mise à rêver du ciel et de légèreté, avançant sur des territoires graphiques et plastiques nouveaux.

    Depuis 2005, dans son nouvel atelier en Touraine, elle ouvre le volume à la ligne, au mouvement, au rythme. Elle invente, en recourant désormais au grès engobé, un langage proprement céramique, à la croisée d’autres domaines comme ceux de l’expression dansée et de la parole.

    Ce livre raconte l’histoire de ce tournant dont les Buissons constituent sans doute un sommet. Artiste exigeante, Agnès His est emblématique de l’évolution actuelle de la céramique française qui s’émancipe de la tradition à partir du désir et de l’expérience de l’argile, de l’imaginaire du toucher, de la conscience du corps et de l’espace.

    19.50 €
  • Michel LANOS, Terre libertaire

    Michel LANOS, Terre libertaire

    Des années 1950 à l’orée du XXIe siècle, Michel Lanos a été potier, céramiste et artiste, au fil d’un parcours nourri d’expériences, d’échanges et de remises en question. C’est à Biot, village méditerranéen de tradition potière, qu’il a appris son métier, puis il a travaillé dans différents ateliers comme ouvrier tourneur, avant de s’installer à son compte dans les années 1970.

    S’intéressant au grès et aux émaux de hautes températures comme beaucoup de potiers à cette époque, il a eu le courage d’écouter ses envies pour trouver sa propre voie. Dans son intimité avec la terre, guidé par le plaisir de créer et par l’amour de la peinture qui l’a toujours habité, il est parvenu à exprimer pleinement sa personnalité. L’œuvre originale et forte qu’il a réalisée dans la dernière partie de sa carrière, à partir de la fin des années 1980, en témoigne. Elle résonne aujourd’hui en accord profond avec l’homme qu’il fut, haute en couleurs, libre, parfois déconcertante, toujours authentique.

    19.50 €
  • Frank STEYAERT

    Frank STEYAERT

    Frank Steyaert est né à Dendermonde en 1953. Il y vit et travaille dans un atelier situé
    au bord de la Dendre, rivière de Flandre à l’origine de l’imaginaire de son œuvre. Ses épaves de bateaux d’un réalisme étonnant sont aujourd’hui emblématiques du développement de la céramique post­moderne des années 1980. Cette monographie évoque pour la première fois le travail de Frank Steyaert dans son ensemble, le contexte architectural dans lequel il s’est épanoui ainsi que sa propre collection de céramique ancienne et contemporaine.

    19.50 €
  • Hervé ROUSSEAU, Le feu dans la terre

    Hervé ROUSSEAU, Le feu dans la terre

    Céramiste pleinement potier et sculpteur, Hervé Rousseau a suivi un chemin instinctif, le menant de la terre du Beauvaisis à celle du Berry. Installé depuis 1981 à Boisbelle, il construit en 1985 son grand four couché pour de longues cuissons au bois, signant ainsi sa production. Un voyage en Afrique en 1990 et des rencontres, en particulier avec le potier japonais Ryoji Koie en 2005, le confortent dans son goût des formes archaïques qui lui offrent un langage universel. Dans les années 1990, il trouve en Hélène Aziza, collectionneuse et mécène atypique, un soutien indéfectible qui lui permet de se faire connaître à Paris. Il imprime sa marque distinctive sur des blocs coniques sombres et cendrés ou d’une blancheur crayeuse, sans oublier les humbles objets du quotidien à la source de sa vocation. Cette première monographie révèle des œuvres – torses, lacs, pieds d’éléphants, menhirs… –, directement engendrées par le geste d’Hervé Rousseau qui empoigne la terre avec tout son corps et qui ont la force de la nature.

    19.50 €
  • L' Atelier Camille VIROT

    L' Atelier Camille VIROT

    Auteur : Camille VIRO

    Auto-monographie d'atelier : son environnement et ce qu'il en sort.
    "Le potier traîne avec lui une fatalité qui le condamne à sans cesse répéter - se répéter- c'est ainsi qu'il a construit de la vie une philosophie tout à fait rudimentaire : "demain il faudra tout recommencer et peut-être y trouverai-je le bonheur". Il fait donc des pots, même quand l'inspiration n'est plus là et que le doute s'installe. Des pots c'est à dire des sculptures creuses, comme s'il fondait des cloches qui puissent à jamais garder leur matrice originelle : le vide. Un vide ambigu, tout à tour sublime et dérisoire, inconfortable ou chaleureux. Alors il lui arrive de faire des pots qui ne soient ni des cruches ni des saloirs mais des objets sacrés ayant un rapport avec le culte, le culte des morts, dit-on, comme si les vivants ne suffisaient plus.
    Et puis, quand l'émotion devient trop tangible, ou la réflexion trop éthérée, il lui faut en bon potier, s'empresser d'agir. Faire sans penser, faire sans rêver, sans goûter à plein le corps las, le laisser-aller des gestes débridés et des mains qui pataugent dans la boue. Les bols libres. Les bols du plaisir."

    31.00 €
  • L' Atelier Kalabougou

    L' Atelier Kalabougou

    C'est l'entrée discrète dans un village du Mali où prédomine l'activité de poterie avec plus de 200 potières de 10 à 90 ans. C'est à la fois une entrée avec les yeux du touriste lent, l'archéologue rigoureux et du céramiste fasciné, tous trois étrangers, mais avec pour guides les potières elles-mêmes, les enfants de l'école et leur directeur...
    Tout en étant beaucoup plus petit qu'une brique d'adobe, ce livre déborde de vitalité ; c'est à la fois un hommage rendu aux femmes potières et un témoignage offert aux jeunes écolières, celles qui resteront et celles qui, partant vers la Ville, seront fières d'être encore forgeronnes de Kalabougou, fières en tout cas du travail de leurs mères et grand'mères.
    Textes de Michel Raimbault, Amadou Chab Touré, Assana Diarra, Arnauld de l'Epine, Youssouf Tata Cissé, Pierre-Alain Uniack et Camille Virot.

    31.00 €
  • L' Atelier Jean-Nicolas GERARD

    L' Atelier Jean-Nicolas GERARD

    "Peintres, sculpteurs, ébénistes, potiers, ah ! ils en ont de la chance, ils ont un atelier -écrivain on ne laisse pas d'en être un peu jaloux.
    ...Bonheur, ici le concret tient royaume. La terre, première, qui émeut les narines dès l'entrée, sa fadeur comme de poudre, l'eau, l'humidité légère que l'on sent ensuite ; les oxydes, cobalt, cuivre, fer, manganèse ; les émaux. Rattaché profondément à ici-bas, le potier est un matérialiste heureux : il accomplit quelques unes des potentialités de la matière -en ce lieu. Il transforme, façonne, donne une forme, de l'inanimé fait presque passer à l'animé- ne dirait-on que sous ses doigts la matière palpite, vibre, s'étire, monte, s'anime ? Miracle humble, troublant d'être, ancestral, capacité de l'homme, que l'on observe ici" (Claude Dourguin)
    Textes de Viviane Hamon, Jeanne et Hervé Jézéquel, Michel Le Gentil, Bernard Courcoul, Philipe Godderidge, Bernard David, Francis Braun, Daniel Lacomme, Claude Dourguin...

    31.00 €
  • L'Atelier Haguiko et Jean-Pierre VIOT

    L'Atelier Haguiko et Jean-Pierre VIOT

    "Jean-Pierre Viot et Haguiko... Très vite, on amalgame ! Très vite, dans nos esprits, l'une suit l'autre, comme attachée. Puis très vite on les reconsidère singulièrement, l'un à côté de l'autre, pour bien marquer la différence. Bien faire entendre que, quoique si proches, ils savent toujours où sont leurs propres histoires, y compris les parts communes, les lieux partagés, les projets qui mêlent leurs sensibilités au point que la signature devient une à nos yeux. Mais c'est parce qu'ils sont, chacun, sûrs que les démarches artistiques sont forcement solitaires, qu'ils ont pu construire, dans le temps, leur univers commun." (Philippe Godderidge)

    31.00 €
  • 1 artiste et la terre - Claudi Casanovas

    1 artiste et la terre - Claudi Casanovas

    Auteur : Germain VIATTE et Claudi CASANOVAS

    "... Casanovas parvient à produire une matière qui révèle le caractère hétérogène d'un volume compact, dense et apparemment uniforme. Si l'on ne connaissait pas le déroulement de son œuvre on croirait se trouver devant le reliquat d'un être organique non identifié animé d'une vie souterraine.
    Un sentiment de fécondité interne vient se joindre dans cette dernière série avec celui d'"état naissant", de croissance puis de mouvement vital, comme l'ébauche d'une dans de formes ovoïdes prises les unes dans les autres en giration lente, la vision ralentie de l'émergence d'un fœtus ou d'une plante.

    En recherchant des effet de roches naturelles comme il a pu en observer dans l'Ile El Hierro aux Canaries, et en retrouvant leurs structures ocellées, le sculpteur joue sur les registres opposés du microcosme et du macrocosme, correspondant aux recherches de la science actuelle dans ses deux directions apparemment illimitées et vertigineuses. Parti du socle de sa région d'origine et des usages millénaires du potier le voici au cœur de la création.

    Germain Viatte"

    30.00 €


Maison de la Céramique du Pays de Dieulefit
Parc de la Baume
Rue des Reymonds
26220 DIEULEFIT
Tél : 04 75 50 20 98